Programme d’Avril 2018

Programme mercredi 28 mars 2018

 

EDITO

——

Les Tanneries ont définitivement déménagé en juillet 2015. Nous quittions alors le boulevard de Chicago et la friche des anciens abattoirs pour une nouvelle friche, celle de la rue des Ateliers.

Les Tanneries1 c’était boulevard de Chicago, clin d’œil à la ville des USA qui centralisait l’abattage industriel. Aujourd’hui c’est un écoquartier qui surgit à leur place. Et ça va vite : 6 grues dressées, du béton qui pousse à toute vitesse, des camions livrant de la terre végétale pour les futurs espaces verts… L’Écocité Jardin des Maraîchers, voilà un nom qui fait rire, puisqu’on l’implante là où il n’y avait que d’immenses hangars faits de béton et d’amiante. On connaît bien les lieux: on y a passé 17 ans dans ces Tanneries.

Allez vous balader, vous verrez là-bas un florilège de construc- tions… en béton. Allez-y maintenant car bientôt ce béton aura disparu derrière des artifices plus « verts ». Parce que le terme écoquartier est une pure création marketing, tout droit sorti du crâne des politiques, des urbanistes, des architectes, de tous ces experts en prescription et proposition fumeuse, parfaits militants de l’économie totalitaire.

Les Tanneries2, c’est dans le quartier des Ateliers. C’est une bonne grosse friche industrielle. Pêle-mêle des hangars laissés à l’abandon, une vieille casse automobile, des cabanes style bidonville, le « village » Rrom, le Centre d’Accueil et d’Orien- tation (CAO) pour les exilé.es de Calais et le Centre d’Accueil et Demandeurs d’Asile (CADA).

Ici on est bien loin des écoquartiers avec des bâtiments in- dustriels réhabilités : une ancienne usine qui se transforme en Espace autogéré, le foyer décrépi des cheminots transformé en CADA. Sur les dalles en béton, c’est des bungalows qui y poussent. Des bungalows pour les Rroms et des bungalows pour les exilé.es de Calais.

La mairie relègue aux mêmes endroits les indésirables : voilà comment sont recyclés ces terrains industriels. Pour ne pas dire un alignement de bungalows, on appelle ça un « vil- lage ». Et tous ces « villages » sont invisibles, cachés derrière des hauts murs. Seules les paraboles qui en dépassent nous font comprendre que des gens vivent ici.

L’aménagement des villes fût de tout temps une affaire de ségrégation. D’un côté le centre-ville (centre commercial à ciel ouvert, dixit le maire) les quartiers touristiques, de fêtes et les pavillons ; de l’autre les banlieues et les indésirables… Mais face à cela une autre ville se pense et s’invente.

Depuis 8 ans, le Quartier Libre des Lentillères est installé sur les dernières terres maraîchères de la ville. Elle sont aujourd’hui cultivées et habitées par une centaine de personnes, sorte d’oasis de feu face au désert de la métropole.

Venez alors participer du 19 au 29 avril à l’assaut de la métro- pole dijonnaise par le Quartier Libre des Lentillères ! Nous vi- vrons une semaine d’offensivités joyeuses, pour réaffirmer que l’énième écoquartier (tant prisé par la mairie de Dijon, car celui incarnant tous les espoirs du développement durable) n’aura pas lieu !

Séminaire sur la critique de la métropole, chantiers, concerts, discussions entre divers territoires occupés, déambulation à vélo et manif le 28/04…

QUE VIVE LE QUARTIER LIBRE DES LENTILLÈRES !

———–

PROGRAMME

SOIRÉE DE SOUTIEN AUX FAUCHEURS VOLONTAIRES

VENDREDI 6 / À PARTIR DE 19H / 6€

En novembre 2016, 67 Faucheurs Volontaires ont neutralisé en Côte d’or des parcelles d’essai de colza génétiquement modifié, propriété de l’entreprise dijonnaise Dijon-Céréales.

Ils ont revendiqué leur action en se rendant au siège de l’en­treprise où ils ont pu constater la présence de stocks de bi­dons d’herbicide de la marque BASF (Cleravis et Cleranda) spécifiques aux VrTH (variétés rendues tolérantes aux herbi­cides).

Ce colza fauché est un OGM qui n’a pas été obtenu par transgénèse mais par mutagenèse. Ce sont des plantes pesticides reconnues OGM mais exclues des champ d’ap­plication de directives européennes (puisqu’obtenues par mutagenèse) donc ni évaluées, ni étiquetées, ni appelées OGM. Ce sont pourtant bien des OGM CACHÉS !

36 de ces faucheurs sont convoqués au tribunal de Grande Instance de dijon durant cette semaine du 2 au 6 avril. Elle se terminera par cette soirée de soutien aux Tanneries :

19H – REPAS AVEC LES FAUCHEURS/ASSIETTES VÉGÉ

20H – CONCERTS : MANOLO KO (KORA / DIJON) & HK ET LES SALTIMBANKS (ACCORDÉON ENGAGÉ / LILLE)

 

CONCERT

SAMEDI 7 / 21H / 8€

ASSO STEEL TOES

-> SHOOT THE DOGS (STREET PUNK / ST ETIENNE)

-> THE ASSOWLS (ROCK AND ROLL / DIJON)

-> DEMENTED ARE GO (PSYCHOBILLY / ICI ET AILLEURS!)

 

CINÉMA

O FANTASMA

MARDI 10 / 21H / LIBRE

De Joao Pedro Rodrigues (L’Ornitologue) / 2000 / 90min

Des éboueurs enlèvent des ordures dans les quartiers malfa­més de Lisbonne… Sergio, parmi eux, est très travaillé par ses désirs homos, tendance sado-maso. À la faveur d’une de ses rondes, le jeune homme tombe sur le fantôme de ses rêves, un motard pour lequel il va nourrir une véritable obsession.

Incapable de l’aborder, Sergio va se mettre à fétichiser tout ce qu’a touché son motard adoré : la moto, bien sûr, l’eau de la piscine où il a nagé, voire les parois de la douche où l’autre vient de se laver… Au fur et à mesure qu’il s’enferme dans son obsession, il va non seulement fétichiser mais tota­lement chosifier l’objet de son désir… FILM CASH !

 

 

ATELIER CIRQUE

TISSU AÉRIEN ET JONGLAGE

MERCREDI 11 / 14H-17H30 / LIBRE

Pour les enfants à partir de 8 ans et les ados !

 

 

SPECTACLE

CHANGEMENT DE DATE !!! JEUDI 12 / 20H / LIBRE

L’ÉTRANGE VOYAGE DE GARNARELLA

SPECTACLE POUR LES ENFANTS

La sorcière Garnarella atterrit dans un monde post-apoca­lyptique peuplé de robots déglingos et de créatures étranges qui voyagent sur de grands tissus volants.

Dans sa quête pour retrouver le chemin de sa forêt, elle s’aventure dans cet univers inconnu qui lui réserve des ren­contres extraordinaires.

 

 

CONCERT

MALOKA

SAMEDI 14 / 21H / 6€

-> NORTH EAST SKA JAZZ ORCHESTRA (FANFARE SKA SOUL JAZZ / ITALIE)

-> FUMO NERO ( ÉLECTRO PUNK DISCO / ITALIE )

-> + DISC-JOCKEYS

 

 

CINÉMA

CE VIEUX RÊVE QUI BOUGE

MARDI 17 / 21H / LIBRE

De Alain Guiraudie (Rester vertical)/ 2001 / 50min

Une usine sur le point d’être désaffectée. Il ne reste plus qu’une poignée d’ouvriers et un jeune technicien intérimaire chargé de démonter une dernière machine. Tandis qu’il tra­vaille, les ouvriers passent le temps en attendant la fin de la semaine. Et l’on tente de se causer. De dire la solitude dans les champs de ferraille. De dire l’absurdité du travail assidu quand l’usine va mettre la clef sous la porte dans huit jours. Et surtout : dire son désir pour l’autre. Car Ce vieux rêve qui bouge n’est pas qu’une divagation mélancolique sur la mouise sociale en Aveyron. C’est aussi la chronique émou­vante d’une passion réciproque mais impossible : le jeune rafistoleur de machine est amoureux de son contremaître…

 

 

ASSEMBLÉE ACTIVITÉS

MERCREDI 18 / 18H

Chaque 3ème mercredi du mois, la « réu activités » est le moment pensé pour s’impliquer dans l’existant & amener de nouvelles idées, proposer des lectures, films, plats à préparer…

 

 

CONCERT

LARRY & MALOKA

SAMEDI 21 / 20H / 6€

SOIRÉE HIP HOP HUMAN BEAT BOX

-> THE BEAT AND THE VOICE (YOSHI ORIGINAL & FAYA BRAZ)

-> VENTOL ‘IN

-> LA A-TEAM

-> + DISC-JOCKEYS : NYC TALOP/LARRY/LEPERE CUT

 

 

CONCERT

MALOKA

VENDREDI 27 / 21H / 6€

-> THE DECLINE (PUNK / BRETAGNE)

-> PIRATES OF THE PUBS (IRISH PUNK FOLK / TCHÉQUIE)

-> PYJAMA (GARAGE ROCK AND ROLL / DIJON)

 

CONCERT

SKANKY YARD

SAMEDI 28 / 22H-5H / 5€

PROTECT THE DUB / S03E10

-> CALIM STEPPAT + ALPHA B + ROOTIKAL YOUTH + JEKO SOUND